Le World Cheese Award 2014 est annoncé

7 avril 2014

wca 2014

World Cheese Award 2014

Le World Cheese Award édition 2014 qui se tiendra à Londres, est annoncé du 14 au 16 novembre. Les inscriptions seront ouvertes courant septembre.

 
 

Retour sur le World Cheese Award 2013

En vidéo…

Et en photos.

Claudine et Roland Barthélemy dans Météo à la Carte sur France 3

3 juillet 2013

Claudine et Roland Barthélemy ont été interviewés dans Météo à la Carte sur France 3 diffusé le 25 juin 2013.

Meteo a la Carte - France 3 - 25 juin 2013

Cliquez sur l’image pour lire la vidéo.
Durée : 07m 13s

Janvier 2013 : Roland Barthélemy honnoré au Chili

22 janvier 2013

Roland Barthélemy a fait l’objet d’un article (en espagnol) « El Señor de los quesos » lors de sa visite au Chili ou il a présidé de nombreuses manifestations et colloques sur l’avenir des productions et de la distribution des Fromages en Amérique du Sud en partenariat avec Santa Rosa.

Roland Barthélemy à l’honneur aux Etats Unis

22 janvier 2013

Roland Barthélemy a fait l’objet d’un article dans le numéro d’été du magazine Cheese Connoisseur édité aux USA.

Novembre 2012 : Anniversaire 30 ans de la Fromagerie VIGIER à Carpentras

19 octobre 2012

SAMEDI 3 NOVEMBRE 2012
Découvrez vite les Nombreuses Animations.
FABRICATION D’UN COMTÉ avec 400 Litres de Lait en provenance de Franche-Comté.
Participation de Radio France Vaucluse et Animation par André CHIRON, qui nous fera chanter le Comté toute la journée et durant le » Diner de l’Amitié ».

Demandez le programme !

 

 

10h à 17h30 Marché aux Fromages et aux Vins avec les artisans et fermiers de différentes régions et nos vignerons du Ventoux.
10h à 12h00 Fabrication d’un Comté par le Maître Fromager de Fruitière Lionel Guérin.
Venez vivre la naissance d’un gros fromage… c’est émouvant !
10h à 12h Atelier sensoriel autour du Comté par Claire et Didier, animateurs des « Amis du Comté ».
12h à 13h Apéritif Anniversaire avec les AOC Ventoux et AOC Jura.
On souffle les bougies tous en cœur avec Auguste et Rosette VigierClaudine Vigier-Barthélemy recevra officiellement le titre d’Ambassadrice du Pays du Comté par le Président de l’interprofession du Comté Monsieur Claude Vermot-Desroches et se verra remettre l’écharpe rouge des « Disciples d’Escoffier ».
12h à 13h Pierre Jouvaud nous concocte le gâteau surprise
Les « Disciples d’Escoffier » vous préparent quelques Amuses bouches autour du Fromage.
14h à 17h Atelier : Les secrets de la dégustation des AOC Ventoux et AOC Jura avec Serge Ghoukassian.
14h à 17h Atelier : Découverte du Comté et de ses Terroirs pour les petits et grands avec Claire et Didier des Amis du Comté… Vous serez imbattable sur les secrets du Comté.
15h à 16h Pour les Enfants Atelier cuisine aux fromages avec les « Disciples d’Escoffier ».
15h à 17h Roland Barthélemy signe ses ouvrages sur le fromage.
17h Tirage officiel du jeu Au Pays du Comté.

Cette journée se terminera en beauté par un dîner convivial servi dans un lieu historique de Carpentras : Salles Voûtées de la Charité située rue Vigne à quelques pas de la fromagerie.

Moment convivial d’échange entre amateurs et professionnels, ce dîner sera orchestré par Christian Brunet, traiteur à Monteux, et en présence de M. Claude Vermot-Desroches, Président du Comité Interprofessionnel du Gruyère de Comté.

Nous dégusterons la Fondue au Conté et aux Truffes du Ventoux, Accompagné par une sélection des vins AOC Ventoux et Jura présentés par Serge Ghoukassian.

En bon maître de cérémonie, Claudine Vigier, ses parents Auguste et Rosette et Roland Barthélemy vous accompagnerons tout au long du repas.

Puis tous ensemble, nous soufflerons les bougies des 30 ans avec un gâteau de la Maison Jouvaud.

Prix du repas : 30 € / Pers.

Voir le site officiel de la Fromagerie

Octobre 2012 : Tomates surprises à l’Etorki Grand Affinage

10 octobre 2012

Découvrez cette recette à l’Etorki élaborée par Roland en vidéo :

Le vin on s’y penche, on tombe dedans, et on en devient fou ! – Entretien avec Claudine Vigier-Barthélemy

13 février 2012

Entretien avec Claudine Vigier-Barthélemy, Meilleure Fromagère de France 2009, fromagère affineur à Carpentras, paru dans le webzine Inter-Rhône, dossier « le vin et les femmes », le 8 février 2012 :

« Je ne suis pas Fromagère Affineur par hasard. Toute petite, je suis tombée dans la marmite ! C’est mon grand-père, vigneron à Villes-sur-Auzon, qui m’a fait goûter mon premier vin sucré ! » Aujourd’hui Claudine Vigier-Barthélemy exerce un art exceptionnel, celui de l’assemblage des vins du Rhône, son pays, avec les mets les plus réjouissants : fromages, foies gras, caviar… Ce don ? Elle le cultive par le partage, dans sa boutique de Carpentras, mais aussi par ses voyages. Elle nous raconte.

Claudine ne parle pas d’un métier ; elle vit sa passion. « Je suis fromagère. Mais je me suis rapidement intéressée au vin. Pour bien le comprendre et bien en parler, je suis allée à l’Université du Vin de Suze la Rousse. » Terroirs, ampélologie, caractéristiques organoleptiques… Claudine apprend, comprend, applique. Aujourd’hui elle maîtrise un art véritable. « Au magasin, nous proposons de jolies compositions avec le fromage mais aussi avec toutes les bonnes choses que nous vendons. »

La passion de Claudine contamine. « Je ne suis pas venue au vin par hasard. Je suis issue d’une famille de vignerons. Mon grand-père avait des vignes à Villes-sur-Auzon. Depuis que je suis petite – j’ai une photo où on me voit la main sur le ventre – je me régale ! ». Elle travaille avec l’ensemble des acteurs de la filière. Elle est partout et mène mille projets à la fois : « Je parcours les salons, rencontre les vignerons, travaille avec Chemin de Vignes à Issy Les Moulineaux… Je me suis passionnée pour le livre de Nicolas Joly sur la biodynamique et donc je suis allée le voir. » Le vin bio ? Son magasin en référence 150, de quoi répondre à une demande grandissante de ses clients.

« Le vin devient féminin. » Claudine s’attache à faire bouger les lignes : « jusque-là le vin était une histoire d’hommes. Mais chez nous – nous sommes une équipe de femmes – nous incitons nos clientes à choisir le vin qu’elles aiment, à l’amener sur la table, à initier leur mari. » Elle conçoit son rôle comme celui d’un passeur : « on change les rôles et ça marche fort. En dialoguant, elles se livrent et nous disent ce qu’elles aiment, comment elles aiment… » Ensuite elle les conseille et en général vise juste. « En écoutant leurs désirs on arrive à capter ce qu’elles aimeraient comme vin. » Si la tradition est malmenée, c’est pour la bonne cause ! Celle du goût et du partage d’un repas savamment composé : « Quand Madame cuisine, elle sait très bien ce qu’elle met dans son plat, comment elle le prépare et le goût qu’il aura. Donc elle sait aussi quel vin peut le sublimer. Alors que les messieurs choisissent du vin sans toujours se soucier de cette association ! »

« Les américains adorent découvrir notre terroir. »
Dans sa boutique, Claudine organise des dégustation vins – fromages pour un public essentiellement composé de touristes étrangers. Ils viennent pour la région, le terroir fromager et viticole. En 2-3 heures ils discutent, dégustent, découvrent et se réjouissent. « Avec le Domaine de Nalys, nous avons reçu des journalistes canadiens pour une dégustation. J’ai travaillé avec le vigneron sur les meilleures associations de nos produits. On a fait un petit exposé pendant que les journalistes dégustaient le vin et le fromage, sur la sensualité, la longueur, tout ce que la matière peut apporter à un liquide. »

La formule marche et s’exporte.
En amoureuse authentique du terroir, Claudine assume son rôle d’ambassadrice comme une seconde nature. En 2009, elle assiste à un concours de fromages à Seattle et se lie d’amitié avec Cathy Strange, blogueuse passionnée de vins et de fromages (http://blog.wholefoodsmarket.com/author/strangec/), et acheteuse pour Whole Foods Market, une chaine de delicatessen américains. « Nous étions à table et je m’aperçois que la carte propose un Rasteau. J’en prends une bouteille et en fais profiter toute la tablée. Ils ont a-do-ré. Du coup Cathy a référencé les vins de Rasteau chez Whole Foods Market ! Une belle histoire, non ? » Le 22 février 2012, elle se rend à New York sur l’invitation de Relais et Châteaux. Pendant 3 jours, elle reçoit dans un cadre exceptionnel des journalistes américains pour les initier, et les contaminer, eux aussi ! Des actions qui devraient profiter à long terme au tourisme gastronomique et à la renommée internationale de la Vallée du Rhône.

Claudine est partout à la fois, aux Etats-Unis mais aussi à Montpellier pour Vinisud, le salon international des vins et spiritueux méditerranéens (du 20 au 22 février) : « Cécile Dusserre (Domaine de Montvac), Château Neuf du Pape et quelques vignerons de la Vallée du Rhône Nord m’ont commandé des fromages pour organiser des dégustations. » Juste après New York, elle sera jury pour les médailles des concours agricoles vins et fromages. « Ces médailles sont très importantes pour les producteurs. Ça les porte beaucoup. »

Ses projets pour 2012 ? « Nous fêtons les 30 ans du magasin. On va faire une grande fête. Je vais devenir ambassadrice du Comté ; je vais donc travailler sur de nouveaux assemblages Comté – vins de la Vallée du Rhône, pour trouver les accords les plus raffinés. Actuellement, je prépare avec les Chevriers du Ventoux un label Chèvres du Ventoux, pour mettre en valeur notre patrimoine fromager. Ce sont de petits troupeaux – une trentaine de chèvres – qui vivent au rythme des saisons et se nourrissent dans la campagne. C’est merveilleux pour les saveurs du lait ! »

Et sinon ? Une petite nouveauté… juste pour le plaisir !
« J’ai créé la Fourme des Dentelles de Montmirail : j’injecte du Beaumes de Venise dans le fromage et je laisse murir à peu près un mois. On obtient un fromage extrêmement crémeux, onctueux. Et l’été, je ne vous dis pas ! Vous pouvez l’accompagner des petites tranches de melon passées au congélateur, juste frisant, et des boules de fourmes, légèrement gelées elles aussi. Avec un petit Beaumes de Venise, c’est un régal ! »

Janvier 2012 – La guerre des fromages qui puent

31 janvier 2012

Une émission du dimanche 29 janvier 2012 diffusée sur France 5 avait pour thème l’attrait du fromage au lait cru en Amérique du nord :

« Les consommateurs nord-américains ont réagi à la nourriture aseptisée et insipide qui avait envahi leur alimentation. Et ils réclament aujourd’hui de plus en plus de fromages au lait cru, qui fleurent bon la vache et le terroir ! Le volume des fromages traditionnels a ainsi été multiplié par mille en dix ans ! L’industrie agro-alimentaire ne s’y est pas trompée, qui s’est emparée des secrets séculaires de fabrication français. Dans l’Hexagone en revanche, la situation est à l’inverse. Les fromages au lait cru ne représentent plus qu’un dixième de la production nationale. Néanmoins, de nombreux producteurs refusent de baisser les bras… »

La vidéo, uniquement en français ne peut être visualisée que depuis la France, avant le 5 février 2012 : http://www.pluzz.fr/la-guerre-des-fromages-qui-puent.html (00:51:41)

Vous retrouverez un aperçu ici :

Janvier 2012 – Rétrospective 2011 en images

4 janvier 2012

Meilleurs vœux à tous pour 2012 !

Et pour bien commencer cette nouvelle année, retrouvez les événements marquants  de 2011 en photos :

Roland Barthélemy dans les caves de Carlo Fiori – Italie

Roland Barthélemy dans les Caves de Carlo Fiori - Italie

Roland Barthélemy dans les Caves de Carlo Fiori - Italie

 

Journée des Chefs 2011 – Baumes de Venise

Journée des Chefs 2011 - Beaumes de Venise

Journée des Chefs 2011 - Beaumes de Venise

 

Intronisation de Claudine Vigier-Barthélemy

 

World Chesse Awards 2011

 

Moscou – novembre 2011

 

Meilleur Ouvrier de France 2011 – Bobino

 

Cérémonie alliance fromage et thé

 

Fabrication du Ragusano – Sicile

Juillet 2011 – Voyage initiatique au cœur du Comté AOC

21 juillet 2011

Interview R.T.L. Salon Agriculture (Cliquez pour écouter)


barthelemy1

Pour cette première rencontre autour des Fromages, Roland Barthélemy, maître fromager de renom qui emploie sa vie à faire connaitre les fromages à tous les gourmands du monde qui ont la chance de croiser son chemin, a choisi de nous faire découvrir un haut lieu de la fromagerie française, la Cathédrale du Comté, comme il aime à l’appeler.

Bonjour Roland, pour notre premier itinéraire fromager, où avez-vous décidé de nous emmener ?

Aujourd’hui je vous invite au cœur du parc du Haut-Jura à la découverte d’un lieu unique aux multiples facettes, à la fois étape historique, étape gourmande et véritable bol d’oxygène à 1 150 m d’altitude au cœur de la montagne Jurassienne. Je vous emmène au Fort des Rousses.

Pour quelles raisons avez-vous sélectionné ce lieu ?

Tout d’abord pour son histoire. Ce fort militaire construit entre 1840 et 1870 est le deuxième de France par sa taille. Laissé à l’abandon après l’arrêt du service militaire obligatoire en 1998, c’est un ancien alpiniste-formateur, Jean-Charles Arnaud, de la fromagerie Arnaud-Juraflore, qui a volé à son secours. Ayant bien connu ce fort lorsqu’il y était formateur il a élaboré un plan de sauvetage, un projet original et ambitieux pour sa réhabilitation. Il est aujourd’hui l’actuel propriétaire et un ami de plus de 30 ans avec qui je partage la même passion dévorante pour un fromage riche en goût et en subtilité : le Comté.

Quel lien entre le Comté et le Fort des Rousses ?

Imaginez plus de 50 000 m2 de caves voutées, des couloirs de 240 mètres de long où se reposent 75 000 meules de Comté. Le Fort est devenu la plus grande cave d’affinage de Comté d’Europe, d’où sortent des fromages de Comté d’une qualité remarquable.

 

En quoi le Fort des Rousses est-il idéal pour l’affinage du Comté ?

Ce qui est incroyable c’est qu’à l’extérieur du Fort on enregistre des amplitudes climatiques de plus de 60°, de -30° l’hiver jusqu’à + 35° l’été, alors qu’à l’intérieur, l’épaisseur des murs fait que cette variation n’excède pas 0,7°. De plus l’effet de voûte de ces caves ralentit la circulation de l’air donnant une concentration élevée en ammoniac et gaz carbonique essentielle à un bon affinage. Ces excellentes conditions font que les meules de Comté affinées au Fort des Rousses sont très réputées auprès des fromagers qui n’hésitent pas à l’afficher comme gage de qualité.

fouleLe public peut-il venir découvrir ce labyrinthe gourmand ?

Bien-sûr, 2 à 3 fois par semaine des visites guidées des caves sont proposées pour découvrir tous les secrets de fabrication du Comté et observer l’affinage dans ces caves voutées. Un véritable voyage au cœur du Comté.

A l’extérieur, un parcours d’accrobranche a été mis en place pour profiter de la beauté des lieux tout en faisant un peu de sport.

Et pour parfaire votre visite allez donc déguster du Comté affiné au Fort des Rousses dans un endroit très pittoresque l’hôtel restaurant l’Arbez franco-suisse, un lieu à cheval sur les deux frontières avec une entrée côté suisse et une côté français, étonnant !

Informations Pratiques sur le Fort des Rousses :

Le Fort des Rousses
39220 Les Rousses
Tél. : 03 84 60 02 55
www.fort-des-rousses.com

Visite des Caves « Juraflore » du Fort des Rousses :

Durée de la visite guidée : 1 h 30
Prix : 5 € / adulte
Inscription : Office du Tourisme – tél. 03 84 60 02 55